top of page

dysmorphie corporelle


Le saviez-vous?


La dysmorphophobie touche au moins 2 % de la population au Royaume-Uni (NHS, 2022) et environ 3% de la population en France. C'est une lutte universelle, sans genre et sans âge.


Le trouble dysmorphique corporel, ou dysmorphophobie, est un état de santé mentale dans lequel une personne passe beaucoup de temps à s'inquiéter des défauts de son apparence. Ces défauts sont souvent imperceptibles pour les autres. Les personnes de tout âge peuvent en souffrir, mais il est plus fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes.


D'un point de vue très personnel, la dysmorphie corporelle a affecté ma santé mentale, mais aussi celle de mon entourage. Il est toujours extrêmement difficile d'expliquer à un être cher que peu m'importe combien il/elle me dit que je suis belle. Je ne le crois pas.


Ce que j'essaie d'apprendre par contre, c'est d'être gentille avec moi-même. C'est normal de ne pas se sentir bien dans son corps de temps en temps, et je ne devrais pas m'en vouloir parce que je ne me sens pas jolie. C'est okay. J'apprends à être gentille avec mon corps, celui qui me maintient en vie, me permet de marcher, courir, danser, chanter, aimer.


N'oublie pas de vous aimer aujourd'hui,


Shéhérazade

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page